Nous avons profité de nos premières vacances scolaires pour commencer à découvrir ce vaste pays qu’est l’Australie. Sur ces 2 semaines de congé, nous avons passé 8 jours dans le Northern Territory.

Cet article résume notre 1ère étape soit la découverte d’Uluru (Ayers Rock) et de Kings Canyon. La seconde, concernant Darwin et Kakadu, se trouve ici: Quelques jours à Darwin et à Kakadu.

Alice Springs

C’est sur le coup des 9h que le cousin Uber est venu toquer à notre porte de Parkside pour nous déposer à l’aéroport d’Adelaide. Moins de 3h plus tard, nous faisions connaissance avec Alice Springs et sa chaleur (35 degrés, 15 de plus qu’à Adelaide).

Notre hôtel se trouve au centre, il s’agit du Aurora Alice Springs et le rejoignons avec le “Shuttle Airport” qui par chance ne fait pas trop d’arrêts. L’hôtel ne casse pas des barres, une fuite d’eau dans la salle de bains, nous fera même quitter cette chambre familiale pour deux doubles.
Notre tour débutant le lendemain, nous avons l’après-midi pour découvrir Alice Springs.
Nous partons sur le Todd Mall à la recherche du lieu qui remplira nos estomacs affamés (le Page 27 Cafe s’en chargera de fort belle manière). Cette rue principale, remplie de galeries d’arts aborigènes, est relativement calme. Peu de monde anime Alice Springs en ce mois d’octobre, MrTranquille en gardait un autre souvenir lors de son passage en l’an 2000.

Nous découvrons aussi notre premier Jacaranda, ces arbres aux fleurs juste somptueuses.

Jacaranda

La chaleur étant telle que nous renonçons à visiter l’Olive Pink Botanic Garden, en lieu et place nous nous rendons au Museum of Central Australia pour profiter de la climatisation, mais aussi et surtout pour découvrir toute la mégafaune qui occupait la région (wombat de la taille d’un rhinocéros ou des oiseaux de 3m) il y a maintenant quelques nombreuses années. Fossiles, fragments de météorites et autres trésors géologiques sont aussi à découvrir.

Nous n’avons pas le temps de visiter le Royal Flying Doctor Service Base, le service médical volant, mais le Central Australia Aviation Museum nous permet de découvrir quelques anciens avions de ce dernier.

Il y a beaucoup de choses à voir à Alice Springs et dans ses environs, mais le temps nous manque malheureusement.

Nous n’avons jamais été aussi proche de chez nous…

Un tour organisé

C’est à 6h30 que notre tour débute. Nous avons choisi l’option “Tour organisé” avec la compagnie AAT Kings, car nous ne nous sentions pas à l’aise dans la conduite en 4×4 au milieu de l’Outback. L’expérience maintenant faite, nous sommes totalement satisfait de ce choix. L’organisation était top (limite Suisse allemande), parfois nous sommes passez trop vite à certains endroits, mais vu le temps limité dont nous disposions, ils ont essayé de nous faire voir le plus de choses. Les chauffeurs font aussi office de guides et leurs explications tout le long du trajet a toujours été fort apprécié et c’est finalement avec pleins de connaissances que nous avons terminé nos différents tours.
C’est ainsi, qu’à l’aube du 5 octobre, nous nous sommes retrouvés dans un bus climatisé entourés de 40 autres personnes et que nous sommes partis à la découverte d’Uluru et de Kings Canyon.

Se rendre à Uluru

La distance entre Alice Springs et Uluru est de 450km. Donc avec les pauses cela devaient prendre un peu moins de 6h pour atteindre notre destination.

Nous étions attendu à 14h30 pour effectuer une excursion à Uluru (Sunset Tour). En partant à 6h30, nous étions très largement dans les temps. C’était sans compter les problèmes mécaniques, car problème il y a eu… Notre coach (bus) après 80km de route refusait tout simplement de rouler plus vite que 25km/h. Notre chauffeur a tout essayé pour relancer la machine, mais en vain. Un téléphone portable dans le désert étant autant utile qu’une voiture sans essence, il nous a fallu rebrousser chemin afin de trouver un téléphone fixe pour permettre à notre chauffeur d’expliquer le problème aux mécaniciens d’AAT Kings. Finalement, après de multiples tests la situation a été rétablie et notre voyage a pu se terminer sans souci. Notre trajet a duré presque 8h et c’est à 14h30 tapantes que nous sommes arrivés à Uluru.

Cela dit sur le chemin quelques haltes ont été effectuées. La première a eu lieu à une Camel Farm (Camels Stuart Well), les filles ont même eu droit à leur petit tour de dromadaires.

La route est magnifique, nous avons traversé les MacDonnell et les James Ranges. En chemin nous avons même croisé plusieurs Road-Train.

Le second arrêt se fait à Erldunda Roadhouse. Une station service au milieu de nulle part, où il est possible de s’acheter une bricole à manger et d’admirer les Emus.

Il n’y aura pas de 3ème arrêt pour les raisons expliquées plus haut.

Uluru (Ayers Rock)

MmeTranquille et MrTranquille était déjà venu à Uluru. Respectivement en décembre 1999 et juillet 2000, mais le plaisir de revoir “le caillou” a été le même que lors de la première rencontre et le visiter en compagnie des filles une joie incroyable.

Notre visite commence par un arrêt à Uluru-Kata Tjuta Cultural Centre où nous en apprenons plus sur cette masse, sa signification et ses croyances pour les aborigènes, ses mythes et légendes ainsi que la faune et la flore qui l’entoure.

Evidemment, nous n’allons pas gravir Uluru. Personne de notre groupe le fera d’ailleurs. Les choses ont évolué depuis l’an 2000, MrTranquille se souvient encore que lors de sa première visite, le 3/4 des personnes y montaient (par respect à la culture aborigène, il avait déjà fait l’impasse). Selon notre guide, aujourd’hui seul 20% des visiteurs y montent encore.

Après le centre culturel, nous nous rapprochons d’Uluru pour faire la Kuniya walk. Une marche toute simple qui nous permet de rejoindre le Mutitjulu Waterhole.

Ici le guide nous explique comment Kuniya (the woma python woman) et Liru (poisonous snake man) ont créé Uluru.

Nous l’observons sous toutes ces coutures et sommes émerveillés par sa couleur ocre. Le temps commence à se couvrir, ce n’est pas de chance, mais il s’éclaircira pour le coucher de soleil qui restera un moment unique. C’est un verre de vin à la main que nous assistons à ce spectacle subjuguant. La pleine lune s’étant aussi invitée à la fête.

La nuit tombée, nous rejoignons et découvrons finalement notre hôtel : le Sails in the Desert. Un complexe énorme, mais plus de chambres familiales de disponible pour nous. En lieu et place, nous avons droit à deux chambres doubles. La bonne nouvelle est que nous avons été upgradé. Les chambres sont luxueuses et énormes, nous aurions d’ailleurs tous pu dormir dans une seule.
Nous mangeons rapidement dans un des restaurants du complexe hôtelier et allons nous coucher à 22h. Le lendemain, le réveil est prévu à 4h du matin pour le Sunrise Tour.

Uluru Sunrise et Kata Tjuta

Une grosse journée était prévue où nous devions assister au lever du soleil sur Uluru et une excursion dans le Kata Tjuta National Park (36 domes, Walpa Gorge, …).
Mais, car il y a un mais les amis…la pluie s’est invitée à cette journée. Quand nous disons pluie, il s’agit de trombes, de cordes, de seaux d’eau. Il était 4h du matin quand la décision a été prise d’annuler ce tour et de retourner à nos lits douillets. A notre réveil à 8h30, la pluie est toujours au rendez-vous.
La déception nous gagne, il pleut deux fois par an et c’est pour notre pomme. Un sondage auprès des personnes qui ont décidé de braver le temps et d’effectuer cette excursion d’une demi-journée, nous indique que finalement nous n’avons rien manqués. Nous nous rassurons comme nous pouvons et comptons bien nous rattraper à la prochaine étape.

Kata Tjuta de loin…

Kings Canyon

A 12h30, le soleil finalement de retour, nous montons dans notre coach en direction de Kings Canyon.

La route est splendide, notre chauffeur/guide prend le temps de nous expliquer tout sur la faune et la flore locale. Le spiniflex, les dingos, les dromadaires, les chevaux sauvages, etc. n’ont plus de secret pour nous. Sur la route, nous croisons plusieurs dromadaires, chevaux sauvages et dingos. Un serpent aussi.

Arrivés vers 17h à notre lodge, Kings Canyon Resort, nous nous y promenons et rejoignons le Sunset Viewpoint pour assister au coucher de soleil sur le Kings Canyon. A nouveau magique. L’ambiance est différente par rapport à Uluru, moins de monde, moins de lumière, moins guindé. Plus intime.

Après ce beau moment, nous partons manger dans un lieu d’un autre temps, l’Outback BBQ & Grill, un pub-resto, où en plus de bien manger, un concert nous attend.

La découverte de Kings Canyon

C’est à 5h que notre réveil nous sort du lit. Une fois n’est pas coutume, le petit-déjeuner est inclus avec notre chambre et le restaurant ouvre à 5h30. Nous avons donc le temps de prendre des forces pour affronter la randonnée de 3h qui nous attend.
A 6h, nous avons rendez-vous dans le coach et à notre grande surprise, nous sommes les seuls à faire cette excursion. Nous avons donc un guide privé pour cette randonnée qui s’annonce exceptionnelle.
Et cela fût bien le cas, malgré un temps nuageux, qui finalement s’avéra être un avantage, car les quelques éclaircies ont vite fait monter notre rythme cardiaque.

La balade commence par une montée très abrupte qui dure 30 minutes. Passé cette difficulté, la randonnée est relativement aisée. Les autorités recommandent de partir avec 3 litres d’eau par personne. MrTranquille est donc chargé comme une mule et étant donné que la chaleur ne nous accompagne pas, seul un litre d’eau par personne est consommé.

La randonnée est vraiment exceptionnelle. Canyon, vue à couper le souffle, Garden of Eden, terre couleur ocre, tout est fait pour nous en mettre plein la vue.

La présence du guide est à la fois rassurante et instructive. Cela nous permet d’en apprendre plus sur la faune et flore qui nous entoure, ainsi que sur la culture aborigène.

Après un peu plus de 3h de marche, la randonnée s’achève et retournons à notre resort. Notre tour operator ayant eu la bonne idée de négocier un “late check-out”. Cela nous permet de nous rafraîchir et d’empacter nos bagages dans le calme. Appréciable.

Retour sur Alice Springs

Le retour sur Alice Springs se fait tranquillement et nous recevons encore un maximum d’informations sur tout ce qui nous entoure. Vraiment intéressant. Cela n’écourte en rien le trajet, mais le rend plus agréable.
Les déplacements ont été longs sur ces 3 jours, par jour nous avons passé facilement 5h dans le coach. 1 journée supplémentaire juste pour faire relâche aurait été judicieuse et appréciée.
L’arrivée sur Alice Springs se fait à 19h, nous dormons dans le même hôtel que lors de notre arrivée. Le lendemain, nous partirons direction Darwin pour une nouvelle aventure dans le Northern Territory.

Bref, un super voyage!

(Visited 235 times, 1 visits today)

7 Comments

  1. Valérie 16 octobre 2017 at 13 h 45 min

    Bravo Mr Tranquille pour tous ces récits avec autant de détails. C’est magnifique à lire et à voir en photos. On se réjouit de la suite…

    Reply
    1. MrTranquille 17 octobre 2017 at 8 h 48 min

      Merci Valérie!

      Reply
  2. Laurent 20 octobre 2017 at 15 h 08 min

    Tout comme nous nous M. Tranquille, même hôtel à Alice Springs, même pub à Kings Canyon, jusqu’aux photos, on jurerait les nôtres ! Merci de nous faire revivre notre périple d’il y a un peu plus d’un an, mais en autonomie. On y avait gagné en souplesse horaire, mais perdu en commentaires en tout genre du guide. Vivement la suite de vos aventures et salutations à toute la famille.
    Laurent

    Reply
    1. MrTranquille 21 octobre 2017 at 15 h 20 min

      Hello Laurent!
      Merci pour ton message. Et oui les Grands Esprits se rencontrent! Nos aventures vont se poursuivre et nous ne manquerons pas de les partager!
      Salutations à tutti!

      Reply
  3. Pingback: Quelques jours à Darwin et à Kakadu | Year Off

  4. Pingback: Amazing Flinders Ranges | Year Off

  5. Pingback: Un mois d'Octobre à Adelaide | Year Off

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*