Après presque 18 ans jour pour jour, Kangaroo Island a vu débarquer, pour la seconde fois, MmeTranquille. La voila donc revenu sur le lieu qui l’accueillit pour le passage à l’an 2000.
Kangaroo Island (KI pour les intimes) est, pour la petite histoire, la 3ème plus grande île d’Australie (après la Tasmanie et Melville Island) et à l’avantage, pour nous, de se situer à environ 120km de notre Adelaide adorée (et oui, nous nous sommes véritablement attachés à cette douce petite ville).
D’une superficie de 4500 km2, soit un peu moins que le Canton du Valais, KI nous a surpris par sa diversité incroyable et ce voyage de 6 jours sur cette île a été notre dernier coup de cœur australien!

Adelaide – Penneshaw

Pour se rendre sur Kangaroo Island, il n’y a pas 1000 options : soit via avion, soit via le ferry. Nous avons donc opté pour cette dernière solution. Cela en ayant loué une voiture chez notre fidèle loueur et encore une fois, nous avons eu la chance d’être upgradé.
Bref, le terminal du ferry se situe à Cape Jervis soit à un peu plus de 100km d’Adelaide. Le trajet nous prend environ 1h30 et la route qui nous y amène est très sympathique. Elle nous rappelle aussi qu’une visite dans la MacLaren Vale doit obligatoirement être faites tant cette zone semble somptueuse.
Donc c’est sans soucis que nous embarquons sur le ferry qui nous déposera à Penneshaw, sur Kangaroo Island, après un trajet qui aura duré environ 45 minutes.

Penneshaw – Hanson Bay

Nous avons prévu de rester 6 nuits sur l’île. Le lieu choisit (élu même) a été la Hanson Bay Cabins qui se situe donc à Hanson Bay dans le West End à 130km du terminal du ferry.
Les routes étant bien roulantes le trajet s’effectue en 1h30.
Dans les brochures touristiques fournies par les Visitor Centre, Hanson Bay est régulièrement associé au mot “pristine” (pure). À vous de juger :

Nos cabines : Hanson Bay Cabins
Nos cabines : Hanson Bay Cabins

Une fois arrivés, nous constatons que nous sommes au milieu de nulle part, totalement coupés du monde (sans Wifi et sans réseau portable). Une opération désintoxication digitale s’annonce pour MrTranquille…
Apres seulement quelques heures, nous avons déjà coché plusieurs cases des animaux que notre fidèle guide de voyage cite en parlant de Kangaroo Island:

  • les dauphins (vus depuis le ferry. Nombreux ont été les dauphins à nous suivre pendant plusieurs minutes),
  • les échidnés (un téméraire traversait la route sans se soucier du risque qu’il prenait),
  • les otaries (deux jolies bêtes se baignaient sur la Hanson Bay),
  • un possum (rodant sur notre terrasse à la recherche d’un casse-croûte),
  • et évidemment, des kangourous (l’île a été baptisée Kangaroo Island après un festin de kangourous par le Capitaine Flinders et son équipage en 1802).

Kangaroo Island : 7 régions

Nous avons décidé de visiter l’île par région. En gros, une par jour. Évidemment cela est théorique, car dans la pratique cela a été plus compliqué à respecter. Nous restons 6 jours sur place et Kangaroo Island possède 7 régions.

Kangaroo Island – Jour 1 – La découverte du West End (Flinders Chase National Park)

Notre logement étant dans le West End, les déplacements devraient être réduits pendant la découverte de cette même région d’autant plus que nous n’avons pas prévu de tirer jusqu’au Cape Borda.
Cela dit notre visite débute par une halte au Visitor Centre du Flinders Chase National Park afin de faire le plein d’informations et de cartes.
De là nous partons directement faire la Heritage Walk (2km) qui nous permet de voir nos 1er Koalas sur l’île. Après cette mise en jambe, nous partons en direction de l’Admirals Arch. En chemin, nous croisons, à nouveau, plusieurs koalas. Vu la quantité de ceux-ci aperçus (nettement plus que les kangourous), MissTy a rebaptisé l’île en Koala Island…

Admirals Arch est bien sûr connue pour sa roche en forme d’arche, sculptée par la puissance de l’eau au fil des ans. Mais ici en décembre, ce lieu accueil aussi des colonies d’otaries à fourrure de Nouvelle-Zelande, phoques et aux autres lions de mer. Pour être franc, la différence entre ces 3 espèces n’est pas évidente au premier coup d’œil.

Le prochain lieu que nous visitons est Remarkable Rock, le caillou iconique de cette île. En chemin nous faisons une halte au Weirs Cove Lookout pour admirer la vue. À couper le souffle.

Arrivé à Remarkable Rock, nous avons la chance d’arriver entre 2 créneaux de car. Résultat, nous avons le caillou rien que pour nous pendant quelques minutes. Cet endroit est juste magnifique.

Sur le chemin du retour nous nous arrêtons au Hanson Bay Wilderness Sanctuary pour effectuer la koala walk. Sans surprise, nous en voyons une bonne quinzaine en moins de 30 minutes.
La découverte du West End, sous une chaleur de plomb, se termine avec une petite trempette des pieds (l’eau étant gelée!) sur notre plage d’Hanson Bay.

Kangaroo Island – Jour 2 – La découverte de la North Coast

Un peu plus de voitures pour découvrir la région du North Coast. Notre périple débute par la traversée de la région Parndana. Le cœur et la région agricole de l’île. Le trajet est somptueux.

Pour débuter notre visite de la North Coast, nous décidons de faire une balade, la Waterfall Creek Hike. Une fois sur place, il s’avère qu’elle fait 5km et que la chute d’eau est asséchée. Nous l’écourtons et partons pour faire la tournée des plages de la côte.
La première de notre liste est la Western River Cove et à nouveau, la route (heu…la piste, car en dehors “des grands axes”, les routes secondaires sont des pistes) qui nous y emmène est incroyable : petit vallon, forêts d’eucalyptus, champs de blés à perte de vue, petits cours d’eau et l’océan en fond de toile…Le tout enveloppé d’un ciel bleu éclatant.

La plage est deserte et le sable fin, MissTy s’en donne à cœur joie, pendant que MissLectrice joue au ricochet sur la rivière (rappel Western River) qui se jette dans la mer. L’eau est moins fraîche qu’à Hanson Bay. Cette journée est toutefois très ventilée, un vent frais et puissant souffle. Chose inhabituel apparemment selon les locaux.

Le prochain arrêt de fait à la Snelling Beach. Une grande plage de sable, évidemment desserte, en raison du vent.

La 3ème plage du jour est la King George, une plage de galet où la piste s’achève quasiment dans l’eau.
La 4ème et dernière plage de la journée est la Stokes Bay. Pour accéder à celle-ci, nous devons emprunter un tunnel de roche étroit.

La plage qui est au bout mérite vraiment le détour.

L’eau est un peu fraîche et n’incite pas à la baignade, mais le sable est toujours aussi fin et comble MissTy. Alors que MissLectrice fait apparaître comme par magie une tortue…

De là, nous faisons une halte au The Rockpool Cafe. Il est 17h et les Australiens mangent déjà. Nous allons vite comprendre pourquoi. Ce café fermant à 17h30, il n’y a plus rien d’ouvert sur notre chemin du retour. Nous faisons quelques courses à la limite de la fermeture (18h) et le plein d’essence à Parndana. Le pub du coin ne nous séduit pas pour manger et nous manquons ainsi l’ultime occasion d’un repas chaud et servi.
Sur la route du retour, nous nous assurons qu’aucun restaurant n’existe à Vivonne Bay et donnons un coup d’œil rapide à cette plage (une des plus belles d’Australie soit dit-en passant)…nous reviendrons évidemment…mais rongés par la faim nous ne nous attardons pas et filons derechef nous restaurer chez nous à Hanson Bay.

Kangaroo Island – Jour 3 – La découverte de la South Coast

L’air marin a dû nous faire du bien, car c’est nettement plus tard que nous partons découvrir la South Coast.
Le premier arrêt se fait au Little Sahara, pour dévaler les dunes sur des luges. Une activité, très fun par ailleurs, qui correspond plus à ce que l’on est habitué à pratiquer au mois de décembre dans nos contrées. Seul le cadre change…cadre magnifique par ailleurs qui mériterait de s’y attarder plus…et la tenue (short et pieds nus).

De là, nous partons à la Seal Bay Conservation Park afin d’observer les lions de mer. Nous optons pour la Boardwalk et cela s’avère payant, car nous les voyons très bien. Décembre semble être la bonne période pour visiter le centre, car de nombreux petits lionceaux sont là.

Nous écourtons notre découverte de la zone, car le soir est prévu un Nocturnal Walk au Hanson Bay.
Ce tour est juste un must-do. C’est en petit groupe et à la nuit tombante (20h) que nous partons explorer les environs du parc pendant 1h30. C’est éclairés à la lampe de poche que nous découvrons la vie nocturne de la faune australienne. Et quelle animation! Nous avons vu deux échidnés, des dizaines de koalas (en activités), de très nombreux kangourous, beaucoup de wallabies (les tammars), des oies de Tasmanie (au bec vert/jaune) et des possums. Un moment magique.

Echidné

C’est sur les coup de 22h que la journée se termine, sur les routes australiennes sans lumière aucune, entouré d’animaux attirés par les faisceaux des phares de la voiture. Finalement plus de peur que de mal car le retour s’effectuera sans encombre.

Kangaroo Island – Jour 4 – La découverte de la South Coast (oui, bis)

La journée précédente n’étant pas assez longue pour découvrir l’entier de la South Coast que nous avons décidé de lui accorder une journée supplémentaire.
C’est ainsi que notre 1er point de chute s’est fait au Kelly Hill Caves. Des grottes découvertes à la fin du 19ème.

Après, nous prenons la direction du Marron Café pour y manger, mais après avoir parcouru 15km de piste, nous trouvons le portail du restaurant fermé. Dénicher un plan B dans cette zone n’est pas chose évidente. Finalement nous atterrissons au Seal Bay Café qui sincèrement ne casse pas des barres…
La journée se poursuit avec la visite d’une Honey Farm (Clifford) qui est aussi réputée pour ses glaces au miel. Elles sont excellentes!
La journée s’achève sur la Vivonne Bay, plage régulièrement citée comme étant une des plus belles d’Australie.

Kangaroo Island – Jour 5 – La découverte du West End (Flinders Chase National Park, bis encore)

La journée précédente ayant été relativement motorisée, nous avons décidé de profiter du calme de la plage de la Hanson Bay durant la matinée. Quasiment deserte, nous avons eu l’impression d’être un peu seul au monde.

L’après-midi venu nous sommes retournés dans les Flinders Chase pour effectuer les balades que nous n’avons pas eu le temps d’effectuer à notre 1ère visite. Soit la Platypus Waterhole Walk dont le but avoué était de voir des ornithorynques. L’animal étant nocturne les chances étaient minimes de le voir et effectivement, après 2h de vaine recherche aucun platypus en vue. En lieu et place, nous avons rencontré des canards et deux échidnés.

De là, nous avons fait quelques kilomètres de piste pour nous rendre à la Snake Lagoon afin de faire une partie de la randonnée du même nom. Uniquement une partie car il est déjà tard, notre frigo est maintenant vide et le seul restaurant ouvert à des kilomètres à la ronde sert jusqu’à 20h.
Par chance, nous n’avons pas croisé de serpent sur ce parcours, par contre deux autres ont été aperçus sur la route du retour.

En rentrant, c’est seul que MrTranquille s’est aventuré sur la Cliff Walk afin de prendre quelques photos du coucher de soleil. Splendide.

Les animaux de Kangaroo Island

Les animaux vus dans sur Kangaroo Island ont été nombreux et sont les suivants :

  • de nombreux kangourous,
  • beaucoup de koalas,
  • un bon nombre de wallabies,
  • des goannas,
  • des otaries à fourrure de Nouvelle-Zelande, des phoques et des lions de mer,
  • des échidnés,
  • deux serpents,
  • des dauphins,
  • des oies (volantes),
  • deux chiens (cela nous a paru étrange…),
  • hush, notre possum et ses amis.

Pour conclure

Kangaroo Island est une île pleine de surprises et d’une diversité incroyable.
C’est simple, nous l’avons adorée et après les Flinders Ranges et les Grampians, voilà notre nouveau coup de cœur!
Cette île est un condensé de l’Australie. Kangaroo Island possède des plages magnifiques, le bush, le désert, des pistes, des animaux australiens, des forêts d’eucalyptus, des cailloux à la forme étrange, des longues étendues sans habitation, des routes sans trafic, …
Nous y avons passé 6 jours, nous avons vu de nombreux animaux et fait un tas de choses, mais beaucoup de choses sont encore à découvrir.

Lever du soleil sur Hanson Bay
(Visited 248 times, 1 visits today)

2 Comments

  1. Pingback: Un mois de Décembre à Adelaide | Year Off

  2. Pingback: Pourquoi avoir choisi Adélaïde (Australie) pour y vivre une année ? | Year Off

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*